Skip to main content
  • VOLUMES

    0,000

  • TUNINDEX

    Perf. annuelle

    -0.13%

    6 994,520

    11.35%

  • TUNINDEX20

    Perf. annuelle

    -0.2%

    3 066,430

    8.64%

  • Tunisian Bond Index

    Perf. annuelle

    0.35%

    136.882

    5.29%

FAQ

biat asset management

Que faire avant de souscrire à des parts ou actions d'OPCVM ?

Avant de choisir votre SICAV ou FCP, déterminez tout d'abord vos objectifs de rendement, le risque que vous êtes prêt à prendre et votre horizon de placement. Si vous cherchez un placement au risque limité, optez pour les OPCVM obligataires. 
Si, au contraire, vous souhaitez obtenir des performances plus importantes, tournez-vous vers les OPCVM actions ou mixtes. Sachez en revanche qu’en contrepartie, le risque est plus élevé. L’horizon de placement doit être aussi plu long.
 

Existe-il des OPCVM sans risque ?

Non, il n’y a pas d’OPCVM sans risque. Le portefeuille des OPCVM est constitué de valeurs mobilières (actions, obligations …) et de liquidités : le risque lié à l’investissement en part OPCVM est donc celui du portefeuille de l’OPCVM en question.
La classification des OPCVM (actions, mixtes, obligataires..) a été insaturée en vue de renseigner sur les risques encourus par les investisseurs. Plus l’OPCVM est composé de titres obligataires et monétaires, moins le risque est important.

Quelle est la différence entre l’acquisition d’un titre émis par un OPCVM et l’acquisition d’un titre coté en bourse ?

L'acquisition (et la vente) d'un titre émis par une société cotée en Bourse se fait exclusivement à travers le marché boursier, tandis que l'acquisition d'un titre émis par un OPCVM se fait auprès de l'organisme distributeur.
L'acquisition (et la vente) d'un titre émis par une société cotée en Bourse fait l'objet d'une négociation, tandis que celle d'un titre émis par un OPCVM se fait à un prix non négociable. Il est à préciser que le rachat d'un titre émis par un OPCVM se fait, à tout moment, sur simple demande du souscripteur, suivant les mêmes modalités que celles qui ont prévalu au moment de la souscription.
L'acquisition (et la vente) d'un titre émis par une société cotée en Bourse implique, de la part de l'investisseur, que son choix se porte volontairement et en toute connaissance de cause vers une société donnée.
En revanche, quand il investit dans un OPCVM, le souscripteur fait son choix en fonction de son orientation de placements (plus ou moins long terme, exposition au risque…). Ensuite, il délègue la gestion du portefeuille au gérant de l’OPCVM. 
Enfin, l'investissement en OPCVM représente, en général, un risque inférieur pour l'investisseur que la détention directe de titres cotés, dans la mesure où le portefeuille titres d’un OPCVM est, par nature, diversifié.

Quels sont les principes fondamentaux qui régissent l’activité des intervenants dans la gestion des OPCVM ?

Les gérants d’OPCVM doivent tout d’abord respecter les principes édictés par la loi et les règlements qui régissent leur activité, et notamment les principes suivants :

  • Loyauté, confidentialité, compétence, soin et diligence ;
  • Privilégier l’intérêt des investisseurs et les traiter équitablement ;
  • Identifier, prévenir dans toute la mesure du possible et traiter au mieux les intérêts des investisseurs toute situation de conflit d’intérêt ;
  • Exercer leur activité de gestion de façon autonome, en toute indépendance et transparence, dans le principe de séparation des métiers et des fonctions.

Comment est gérée mon épargne chez BIAT Asset Management ?

Le processus de gestion mis en place au sein de BIAT Asset Management repose sur des décisions collégiales et des échanges entre les membres comités d’investissement et de gestion propres à chaque OPCVM.
Le Comité d’investissement définit les objectifs de rendement et arrête la politique d’investissement dans le respect des grandes lignes stratégiques.
En outre, il contrôle le bon respect des limites règlementaires et arrête les limites internes et contrôle leur bon respect. Ce comité, composé de membres représentant la BIAT et de membres de BIAT Asset Management, se réunit au moins une fois chaque trimestre.
Le Comité de gestion, qui est composé des membres de BIAT Asset Management, applique la politique d’investissement arrêtée par le Comité d’Investissement et prend les décisions appropriées, tout en rendant compte à ce dernier de sa gestion du couple rendement/risque. Le Comité de gestion se réunit au moins une fois par mois.

Je souhaite prendre un risque limité pour mes placements. Le service que propose BIAT Asset Management est-il fait pour moi ?

Oui. BIAT Asset Management propose différentes formules adaptées au niveau de risque que l’investisseur est prêt à prendre. Ceci permet de répondre, notamment, aux attentes des investisseurs qui souhaitent une gestion prudente de leurs avoirs

Y-a-t-il des frais pour acheter ou vendre des titres d’OPCVM ?

L'achat et la vente d'OPCVM entraîne des droits d'entrée – les commissions de souscription – et de sortie – les commissions de rachat. Leur montant est librement fixé par chaque établissement, soit forfaitairement, soit en proportion du montant d’achat ou de vente. 

Quels frais prennent les établissements gestionnaires d’OPCVM ?

Outre les droits d’entrée ou de rachat, les établissements gestionnaires prélèvent des frais de gestion qui correspondent à la rémunération de leur travail. Leur montant est librement fixé par les gestionnaires. 

Quelle est la fiscalité applicable aux OPCVM ?

Personnes physiques

  • Régime des dividendes :
    Pour les personnes physiques résidentes, les dividendes sont soumis à une retenue à la source libératoire au taux de 10%. Les personnes physiques résidentes dans les paradis fiscaux sont soumises à une retenue à la source libératoire au taux de 25%.
    Pour les personnes physiques non résidentes, sous réserve des taux plus favorables prévus par les conventions de non double imposition conclues entre la Tunisie et l’Etat de résidence du bénéficiaire du revenu, les dividendes sont soumis à une retenue à la source libératoire au taux de 5%. La retenue à la source susvisée est déductible de l’impôt sur le revenu annuel ou est restituable, et ce, si leurs revenus distribués ne dépassent pas 10 000 dinars annuellement.
  • Impôt sur les plus-values de cession :
    Les plus-values sur cession sont exonérées de l’impôt sur les revenus.

Personnes morales

  • Régime des dividendes :
    Pour les personnes morales résidentes en Tunisie, les dividendes sont exonérés d’impôts. Pour les personnes morales non résidentes, , sous réserve des taux plus favorables prévus par les conventions de non double imposition conclues entre la Tunisie et l’Etat de résidence du bénéficiaire du revenu, les dividendes sont soumis à une retenue à la source libératoire au taux de 5%.
  • Impôt sur les plus-values de cession :
    La plus-value imposable et moins-value déductible au-delà de la baisse engendrée par la distribution des dividendes.

    BIAT Asset Management offre aux particuliers, entreprises et institutionnels toute l’expertise de son équipe

    Contactez-nous

    Guide de l’investisseur

    comment souscrire liens utiles